Game Of Thrones Tome 2 : Le Donjon Rouge

Le Donjon Rouge

« Comment Lord Eddard Stark, seigneur de Winterfell, Main du Roi, gravement blessé par traîtrise, et par là même plus que jamais à la merci de la perfide reine Cersei ou des imprévisibles caprices du despotique roi Robert, aurait-il une chance d’échapper à la nasse tissée dans l’ombre pour l’abattre ? Comment, armé de sa seule et inébranlable loyauté, cerné de toutes parts par d’abominables intrigues, pourrait-il à la fois survivre, sauvegarder les siens et assurer la pérennité du royaume ? Comment ne serait-il pas voué à être finalement broyé dans un engrenage infernal, alors que Catelyn, son épouse, a mis le feu aux poudres en s’emparant du diabolique nain Tyrion, le frère de la reine ? »

Il était une fois, l’une des meilleures séries jamais créée par l’Homme extraite d’une des meilleures saga fantasy du siècle… Encore une fois, c’est la télévision qui m’a amené à m’intéresser aux romans de Georges Martin. J’ai été littéralement scotché par cette série ! Les intrigues, les personnages, les trahisons, les meurtres ont fait de moi l’esclave de ma télé pendant plusieurs jours. J’ai regardé la saison un en trois jours et la saison deux en deux jours. Je n’ai pas pu m’empêcher de savoir la suite à chaque fois. Et quand le moment fatidique est arrivé (le moment où j’avais tout vu, même les bonus !) je me suis dis qu’il fallait que je lise les livres pour savoir ce qui va se passer par la suite ! Après une petite recherche sur google j’ai vu qu’il y avait plus de dix tomes (aujourd’hui il y en a 14). N’ayant pas l’habitude de lire des sagas possédant autant de tome, cela m’a un peu refroidi. Mais ma curiosité naturelle et les avis des lecteurs m’ont vite fait changer d’avis.

Bien évidemment, j’ai commencé par le tome numéro un mais comme je l’ai lu il y a un petit moment maintenant, je n’avais plus vraiment l’envie d’écrire une chronique dessus. Là, je viens de finir le tome deux donc je me permet d’écrire ce petit article ! Si vous avez vu la série télévisée, sachez qu’elle est très proche des livres. Quand on lit le livre, on voit les scènes dans nos têtes. On se souvient des têtes des acteurs, des loups, des paysages. Parce que il faut l’avouer, c’est un petit peu dur à lire par moment. Et regarder la série avant permet de bien se visualiser l’univers de Game Of Thrones. C’est là l’un des défauts principal de ce livre (et du précédent… et sans doute des suivants !), la difficulté de lecture. On relit souvent les paragraphes plusieurs fois, les tournures de phrase sont parfois compliquées à appréhender. Les descriptions sont vraiment précises, on voit que l’auteur connait son univers sur le bout des doigts. Mais cela risque de lui faire perdre certains lectures pas assez courageux de surmonter ces passages. J’avoue que j’ai eu moi-même du mal à commencer le tome un. J’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois !

La structure du roman est assez originale puisque chaque chapitre équivaut à un personnage. On voit les scènes comme le voit le personnage. On ressent ses émotions, mais pas ceux des autres. C’est très particulier comme style mais quand on s’habitue c’est très agréable. En outre, il y a tellement de personnages que ce système de chapitre permet de savoir où en sont les protagonistes. Forcément, il y a des personnages qu’on préfère plus que d’autres. Personnellement, j’aime bien les passages avec Tyrion et Jon, un peu moins ceux de Sansa et de Daenerys. Tous les personnages sont travaillés avec soin. Rien n’est laissé au hasard dans leur comportement, dans leur gestes, dans leur parole. Je ne sais pas comment fait l’auteur pour se retrouver dans tout ce foutoir ! Il y a une immensité de personnages différents qui appartiennent à pleins de familles différentes qui ont tous des descendants et des enfants ! Si je devais voir faire l’arbre généalogique de tous les personnages plus ou moins importants, je me perdrais tout seul ! Enfin bon, heureusement qu’il y a souvent des personnages qui meurent. Car c’est l’une des particularités de cette oeuvre, tout le monde peut mourir à tout moment (ou presque). Même le personnage que je pensais le plus importants de l’histoire meurt, c’est vous dire !

Le tome deux est aussi bon que le premier. On repart sur les mêmes bases, la même intensité, la même envie de savoir la suite. L’auteur manie à merveille le suspens et donne vraiment envie au lecteur d’acheter le tome trois. Mais quand on a vu la série, on sait ce que va se passer dans le tome suivant ! Les tomes 1 et 2 équivalent à la saison 1 en gros. Si vous avez vu la série, vous ne serez pas déçu de lire les livres de Georges Martin. Je suis impatient de lire le prochain tome.

NOTE :  9/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s