Le Chuchoteur

« Cinq petites filles ont disparu. 
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. 
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu’ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d’agents spéciaux ont l’impression d?être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d’un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d’appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs. 
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure? »

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas lu un thriller. C’est ce genre de livre qui m’avait donné goût à la lecture. Je vous avoue volontiers que ce n’est pas avec les livres qu’on nous donnait à lire à l’école que j’ai aimé la littérature ! Je ne connais pas beaucoup d’ados de 14 ans qui apprécie Balzac ou Zola. Certes, ils font partis du patrimoine français et c’est important de lire quelques unes de leur oeuvre pour notre culture générale. Mais de vous à moi, si l’on commençait par leur faire lire des romans policiers ou même du Stephen King, je pense que les jeunes seraient un peu plus attirer par la lecture. Enfin bref, revenons à nos moutons !

Le Chuchoteur de  Donato Carrisi… Voilà un livre qui m’a bien fait flipper quand je lisais en rentrant chez moi tard le soir ! J’étais parano dans le métro ! En plus, le soir d’Halloween, des gens étaient habillés en Scream et autre déguisement assez étrange… Cela n’aidait pas à arranger les choses. J’avais l’impression qu’un psychopathe voulait m’enlever et me couper un bras. Car dans ce livre, le tueur en série enlève des petites filles et leur sectionne le bras gauche. Une histoire très glauque, presque malsaine. L’auteur a un style d’écriture qui se laisse apprécier. Il nous guide dans son récit très habilement. La plupart des chapitres se finissent avec un rebondissement qui nous pousse à lire la suite. Il est très difficile de se défaire du livre. C’est là l’une des forces que possède ce roman. Chaque personnage a un rôle bien précis, un caractère bien à lui. Le contexte et l’univers rappelle de près l’une de mes séries préférées : Esprit Criminels.

En effet, on apprend beaucoup sur le comportement des tueurs en série : leur façon d’agir, pourquoi ils agissent comme ça, leur manière de penser, leur psychologie, les différents types de psychopathe. Le professeur Gavila m’a fait énormément penser à Jason Gideon (l’un des acteurs d’Esprit Criminels présent dans les premières saisons), même si Gavila est plus charismatique, plus humain… même si à la fin, on se retrouve sur le cul… Enfin je ne vous en dis pas plus, je n’ai pas envie de vous spoilier la fin. Ce roman nous explique aussi pas mal de chose sur la nature humaine. Par exemple que l’Homme est le seul être vivant qui peut tuer ou faire acte de violence sans raison apparente ou encore qu’un tueur se cache en chacun de nous mais que l’on sait contrôler nos pulsions meurtrière.

Côté négatif, je n’ai pas apprécié le début de la fin ! Malheureusement je ne peux pas vous en dire trop sans vous dévoiler la fin de l’intrigue. Cependant, la fin en elle-même est bien amené même si l’on s’en doute un peu à un moment donné. On a les réponses à nos questions. On peut fermer le livre sans avoir de regrets ou de points d’interrogations. Il est presque certain que je lirai le seconde livre de cet auteur : Le Tribunal des Âmes. Le Chuchoteur est un très bon thriller, un peu flippant par moment, mais qui se lit facilement.

NOTE : 9/10

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s