Le Magicien d’Oz

« Dorothée, la petite orpheline au rire cristallin, vit avec son chien Toto dans une ferme retirée du Kansas, auprès de son oncle Henri et de sa tante Em. Rien ne semble devoir perturber son existence paisible et joyeuse…jusqu’au jour où un formidable cyclone vient tout bouleverser. Encore assommés par le choc, Dorothée et son compagnon se réveillent, le lendemain matin, dans une bien curieuse contrée…Ici ,les sorcières ressemblent à des fées, les arbres sont doués de parole et les rêves les plus fous se réalisent. A condition, bien sûr, de les formuler devant le Grand Magicien d’Oz. Se lançant à la recherche du mystérieux personnage, la fillette croise en chemin, l’Epouvantail sans cervelle, le Bûcheron en Fer Blanc et le Lion Poltron, qui ont, eux aussi une demande de la plus haute importance à présenter au Magicien. »

Nous avons tous entendu parler un jour ou l’autre du célèbre Magicien d’Oz. Tout le monde a aussi déjà écouté la très populaire chanson Somewhere Over The Rainbow. Sinon, direction Youtube tout de suite !!! Je vous invite également à aller voir le film si vous ne l’avez toujours pas vu. Il y a eu beaucoup d’adaptation cinématographique de ce conte, mais la meilleure version reste pour moi celle de 1939 en noir et blanc avec Judy Garland. Malheureusement, peu d’entre nous n’a eu l’opportunité de le lire l’oeuvre de Frank Baum. Cet ouvrage a plus de cents ans et c’est encore un livre indémodable. En plus, il se lit très vite. Il ne fait que 125 pages et c’est très simple à lire. Un vrai conte pour enfant qui détend et fait voyager.

L’auteur est rempli d’imagination. Il nous emmène dans son univers avec simplicité et rythme. Tout s’enchaîne très vite dans ce roman. Parfois même trop rapidement que ça en devient simpliste. On n’aimerai parfois avoir plus de détail et que ça traîne un peu plus en longueur. Il y a matière à créer, à inventer autour de son histoire. C’est l’un des seuls points négatifs que l’on peut souligner. Les personnages principaux sont très attachants. Nous sommes tristes de les quitter à la fin que ce soit l’Épouvantail, le Bûcheron, le Lion  ou Dorothée. Ils ont chacun leur objectif et ne voient qu’une personne qui pourrait réaliser leur voeux, le grand et terrible Magicien d’Oz. Ils vont donc entreprendre un formidable et long voyage pour aller dans a cité d’Émeraude où vit Oz. L’Épouvantail veut une cervelle, le lion du courage, le Bûcheron en Fer Blanc un coeur et Dorothée retourner au Kansas voir sa tata et son tonton ! Les enfants aimeront cette petite fable sur les biens faits d’avoir un coeur, du courage et de la raison.

Mais quand on regarde de plus près et qu’on fait une petite recherche sur Google, on s’aperçoit que ce conte n’est pas qu’une histoire pour les enfants. En effet, comme dans la plupart des contes, il y a un message beaucoup plus sombre qui se cache derrière l’imaginaire des auteurs. Baum, avec Le Magicien d’Oz, nous fait un allégorie de la crise économique survenue entre 1883 à 1897 aux Etats-Unis, qui a touché très sévèrement les agriculteurs. Ainsi, chaque personnage représente un personnage ou une classe sociale de la société américaine de l’époque. Cela n’est pas sans rappelé les contes philosophiques de Voltaire qui se sert de ses personnages et de ses aventures pour dénoncer. Il nous rappelle également beaucoup Alice Au Pays Des Merveilles qui raconte l’histoire d’une petite fille perdue dans un monde imaginaire.

Ce livre reste tout même un très bon conte. J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire. Je vous invite grandement à vous le procurer, il ne coûte que deux euros aux éditions Librio et il se lit relativement vite. Personnellement, je l’ai lu en moins de deux heures. Et puis, c’est toujours bon de lire un classique pour sa propre culture générale. En plus, maintenant tu pourras te la péter aux soirées en disant que le Magicien d’Oz de toute façon ce n’est que l’allégorie économique de la crise agricole américaine de 1880, rien de plus !

NOTE : 9/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s